Accueil
..  

14-18La forest engloutieParc Hap

14-18

. . .
. . .

"Hommage aux soldats de 14-18"

Ecritures à la chaux sur le tronc des arbres.
J'ai fait ce travail en 1999 dans le cadre du Symposium International d'Intégration en Milieu Naturel dans le bois de Ligne (commune de Silly).

J'ai vu les arbres comme des témoins, portant tous les souvenirs de la guerre 14-18 écrits sur leur tronc et peu à peu effacés par le temps, comme la mémoire.


On entrait dans cette partie de la forêt comme dans la guerre. On y avançait souvent avec difficulté, à travers les ronces qui s'étalaient sur le sol. Ce parcours débutait le long d'une route traversant la forêt. D'un côté, l'inscription: "Sarajevo - Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand" et de l'autre, (comme un basculement) la date de la première déclaration de guerre de 1914: "28 juillet 1914". Ensuite, on y découvrait la liste complète des déclarations de guerre de 14-18, un appel à la mobilisation, une liste de champs de bataille, la liste des noms du monument aux morts d'une petite ville de France, la lettre d'un soldat à sa femme parlant des exécutions pour l'exemple, ... jusqu'à la date de l'armistice. On avançait dans cette forêt, passant d'arbre en arbre, chacun d'eux portant une partie de cette mémoire. C'était une sorte d'immersion dans les restes d'un passé, d'une blessure.


Vers 1984, j'ai découvert les forêts entourant la ville de Verdun, avec ses trous d'obus et ses tranchées (comblées en partie par les années), ses armes rouillées, ses fils barbelés ... La guerre de 14-18 était là, devant mes yeux. Tout s'était arrêté un 11 novembre, 64 ans plus tôt et plus personne n'avait touché à ces lieux. Seuls les arbres avaient poussé.